Présentation de l’Association France Esports

Dans un contexte français, et international, de professionnalisation et de structuration de la pratique des sports électroniques, les principaux acteurs historiques de son développement en France se sont associés avec les syndicats professionnels du jeu vidéo pour créer France Esports, association loi 1901 à but non lucratif.

L’association France Esports a pour objet de représenter les intérêts communs des agents économiques, professionnels ou amateurs, du secteur des sports électroniques, ainsi que de développer, promouvoir, encadrer la pratique des sports électroniques dans un esprit d’équité et d’épanouissement humain, s’inscrivant dans les valeurs et les principaux fondamentaux de l’Olympisme (Article 1 de ses statuts).

fes-pgw-2016

L’association France Esports a été créée le 26 avril 2016, lors d’une assemblée constitutive tenue au Ministère de L’Economie et des Finances, à l’invitation du Secrétariat d’Etat chargé du Numérique. Son premier conseil d’administration, sous la présidence de Matthieu Dallon, a rassemblé ses membres fondateurs:

  • Alt Tab Productions (O’Gaming), représenté par Fabien Culié
  • FuturoLAN (Gamers Assembly), représenté par Vincent Colas
  • LDLC Event, représenté par Stéphan Euthine
  • Lyon eSport, représenté par Nicolas Di Martino
  • Malorian (DreamHack France), représenté par Jean-Christophe Arnaud
  • Oxent – Webedia (ESWC, Toornament, Millenium, Jeuxvideo.com), représenté par Matthieu Dallon
  • Turtle Entertainment France (ESL), représenté par Samy Ouerfelli
  • Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL), représenté par Emmanuel Martin
  • Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV), représenté par Julien Villedieu
  • Armateam, représenté par Rémy Chanson

Ces dix organisations sont notamment en charge des événements, équipes et médias suivants: La DreamHack France, l’ESWC, La Gamers Assembly, les IEM et ESL One, Lyon eSport, la Paris Games Week, Tales of the Lane et Ironsquid, les équipes Millenium, LDLC et Armateam, Jeuxvideo.com, IGN, Toornament.

L’association France Esports est aujourd’hui ouverte de manière fédératrice à l’ensemble des acteurs du secteur, tant amateurs que professionnels :

  • Les joueurs à titre individuel au sein d’un Collège des Joueurs
  • Les organisateurs de tournois (professionnels, associatifs ou amateurs), les clubs (professionnels, associatifs ou amateurs), les médias, les opérateurs et les équipementiers au sein d’un Collège des Promoteurs
  • Les ayants droit des jeux au sein d’un Collège des Créateurs – Editeurs

En outre, l’association se donne pour prérogative d’être un interlocuteur représentatif et actif auprès des pouvoirs publics sur toutes les questions de régulation et de compétitivité de l’Esport en France, ainsi qu’un partenaire des instances sportives pour toutes les questions liées à la reconnaissance des sports électroniques comme des sports à part entière. A ces fins, le Conseil d’Administration de France Esports, a élu le 23 juin 2017: